jeudi 7 mars 2019

L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE aura lieu le 22 Mars

ATTENTION: horaires avancés de 30'

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L'ASEM

Vendredi 22 mars 2019 à partir de 19h00

Centre Sportif des 3 Mousquetaires 51-53 Rue du Moulin Renard à  Guyancourt


Ordre du Jour :
  • 19h00 : Accueil et Recueil des cotisations
  • 19h30 : Ouverture de séance
    1. Rapport d'Activités 2018
    2. Perspectives 2019 et la MARCHE POUR LE CLIMAT à SQY
    3. Vote du Budget
    4. Election du Conseil d'Administration
  • 20h15 : Questions-Réponses avec Stéphane Olivier (adjoint au maire chargé de l'Urbanisme) sur la politique de construction à Guyancourt
  • 20h30 : Philippe Bousquet (professeur UVSQ spécialiste Climat et Environnement) : Exposé sur le Changement Climatique
  • 21h15 : Questions/Réponses avec l'assemblée
  • 22h00 : clôture et Pot de l'Amitié

lundi 11 février 2019

Vers une LIGNE 18 plus écologiquement "acceptable" ?

La partie en viaduc de la ligne 18 du métro sur le plateau de Saclay pourrait finalement être réalisée au sol.

D'après le journal Le Parisien du 7 Février, le patron du Grand Paris Express doit faire 10 % d’économies. Parmi les « optimisations », il évoque une mesure choc : la « mise au sol » du tracé, actuellement en viaduc, de la Ligne 18 entre Saclay et Saint-Quentin-en-Yvelines.
Autre idée d'économie, réaliser des gares plus modestes….  Tout y passe : des réductions de taille, des suppressions d’accès, le nombre d’ascenseurs et d’escalators revu à la baisse, la réduction du nombre de postes d’accueil, de commerces ou de toilettes.
L'ASEM estime que ces mesures - si elles étaient décidées - seraient écologiquement plus acceptables que l'affreux viaduc ou les gares énormes de Guyancourt et Satory (en prenant ces deux-là comme exemple). A suivre...

Assemblée Générale des Amis de la Vallée de la Bièvre

les Amis de la Vallée de la Bièvre (AVB) ont tenu leur Assemblée Générale annuelle le 9 février à Bièvres.

Beaucoup de présents dans la salle (plus de 80) ce qui démontre une fidélité à cette belle association.

Parmi les belles réalisations des AVB en 2018 il faut encore et toujours citer les numéros du CASTOR. Ce journal est tenu depuis plus de 40 ans avec toujours la même passion! en 2018 l'effort s'est aussi porté sur la mise en page renouvelée. L'ASEM continuera à déployer le CASTOR sur Guyancourt avec enthousiasme !
Au chapitre des ruades, les AVB ont courageusement attaqué la SGP sur le sujet de la LIGNE 18 (procès perdu car l'Opération d'Intérêt Nationale est quasi-inattaquable) et l'EPAPS sur le sujet de la ZAC de CORBEVILLE (Plateau de Saclay - procès perdu à nouveau). L'ASEM tire son chapeau et est entièrement solidaire de ces tentatives. Les AVB ont entamé un 3éme recours: contre la Mairie de Buc et une opération de construction sur le Site Classé. Espérons que ce recours soit couronné de succès car construire des immeubles en Site Classé est tout de même une belle entorse à l'esprit même si dans la règle rien ne l'interdit véritablement.   
Au sujet de la Haute Bièvre, soulignons le projet de renaturation de la rivière à hauteur de la commune de Bièvres. 400m linéaires de la rivière Bièvre canalisée dans ses parois de béton laisseront place à 700m de méandres et de renaturation: c'est un beau projet qui signe le retour à la biodiversité et qui remet au gout du jour le milieu humide (que l'on appelait "marécage" jadis). Le SIAVB est à l'origine de ce projet et l'on peut s'en féliciter. Autre bonne nouvelle, le SIAVB prendra la compétence de la gestion des eaux de la Haute Bièvre en 2019 jusqu'à Guyancourt inclus (couvert par la CASQY jusqu'à présent).

dimanche 27 janvier 2019

Marche Pour le Climat - Versailles 27 Janvier 2019

800 personnes environ ont participé entre 11h et 13h à la 2éme MARCHE POUR LE CLIMAT aujourd'hui à Versailles.
Cette forte mobilisation montre que le Réchauffement Climatique est réellement pris au sérieux par les citoyens.
Lors de la 1ère MPC le 8 décembre dernier 400 personnes avaient répondu présent. Cette fois les réseaux sociaux ont amplifié le mouvement. Pendant 1 heure les participants ont entonné des Chants au rythme de la BATUCADA et clamé des slogans en faveur d'actions fortes pour lutter contre le réchauffement climatique.

L'Association CITOYENS POUR LE CLIMAT et le Collectif ALTERNATIBA ont organisé le mouvement. 16 autres associations dont l'ASEM étaient partenaires de la MARCHE et ont pris la Parole devant l'Hotel de Ville. Les maires de Versailles et de Viroflay étaient également présents et sont intervenus pendant les prises de parole pour manifester leur soutien pour la MARCHE.
Bravo à tous les participants, bravo à mimi et Vincent pour cette grande journée.

Lien pour la VIDEO.


samedi 8 décembre 2018

Marche pour le Climat samedi 8 Décembre Versailles

Une Marche pour le Climat a eu lieu ce matin pour la 1ère fois à Versailles. A 11h - rassemblement et départ depuis la Place d'Armes: 395 personnes décomptées. Marche non-violente et bon-enfant, elle fut très voyante: une vraie réussite. Beaucoup de monde au centre-ville, beaucoup de sympathie et de respect pour ce mouvement.

A l'appel du collectif ALTERNATIBA, d'autres associations comme "Citoyens pour le Climat" et l'ASEM étaient présentes. Dommage que les télés ne se soient pas déplacées. Les "Nouvelles de Versailles" présentes.

Marche très bien encadrée et organisée: après un tour par les Halles, arrêt devant la Mairie et remise en Mairie du rapport du GIEC par les manifestants pacifiques. Ce rapport avertit qu'un réchauffement de +1.5° sera atteint dans 20 ans. Et que si rien n'est fait pour inverser la tendance, +5.5° sera atteint avant la fin du siècle. Les conséquences sur l'Humanité (et sur la Planète) seront considérables.
Il a aussi été rappelé que la COP24 a lieu en Pologne actuellement et pendant 15 jours.

samedi 1 décembre 2018

Pourquoi l'ASEM se bat...


L’ASEM, association agréée pour la Protection de la Nature, se bat contre les projets pouvant porter atteinte à l’environnement et demande qu’un effort prioritaire soit fait aussi dans notre Ville  pour arrêter l’engrenage climatique.
Guyancourt a la chance de compter sur son territoire les sources de la Bièvre, la forêt et les étangs de la Minière qui accueillent chaque jour des centaines, voire des milliers de promeneurs. Ces espaces classés et inconstructibles échapperont encore combien de temps au délire des promoteurs alors qu’une « Opération d’Intérêt National » balaie tout sur son passage, allant jusqu’à nier les arguments de la raison : l’urbanisation est à présent excessive, elle met en danger notre santé et notre environnement.
Cette année, Guyancourt a accéléré son programme d’urbanisation encouragé par les projets pharaoniques du Grand Paris, les promesses de la Ligne 18 et le ralliement au rêve de la communauté d’agglomération de faire de son territoire une ville de prestige par excellence. Morceaux choisis :
·         l’INRA vendant ses biens, un promoteur rasera 12 pavillons du hameau de la Minière, et élèvera à leur place une quarantaine de maisons serrées comme  sardines en boite.
·         Villaroy n’en finit pas de se bâtir au détriment des espaces verts: après l’imposant hôtel IBIS est annoncé un groupement d’immeubles dans un quartier qui n’en finit pas de se bétonner.
·         tout le monde a pu voir à Guyancourt la triste fin des Saules : un quartier rendu méconnaissable en quelques jours et amputé de ses 250 magnifiques saules de 40 ans. Un univers « minéral’ nous est promis à leur place…
·         opération de pur prestige, la RYDER CUP fin septembre s’est déroulée dans une ambiance américaine et sous les feux des médias, mais dans l’indifférence totale des Guyancourtois.
·         début septembre, les élus sont à nouveau montés au créneau, allant faire à Matignon une visite de courtoisie au 1er Ministre – sous forme de lobbying à peine voilé réclamant à grands cris la LIGNE 18 « sinon on est les oubliés du Grand Paris » et les « humiliés de la République ». Vous verrez dans ce numéro du CASTOR que des alternatives existent à la Ligne 18, et sont bien moins coûteuses que les 4 Milliards d’Euros soutirés aux contributeurs que nous sommes. 

Alors, pour soutenir l’ASEM ou nous contacter : asem.guyancourt@gmail.com

jeudi 8 novembre 2018

Coupes en Forêt de la Minière

Les parcelles 41, 43 et 45 de la forêt de la Minière feront l'objet de coupes d'amélioration sur une surface de 27 hectares.



N'hésitez pas à nous contacter en cas d'interrogation. Nous remonterons vos remarques auprès de l'ONF.
Cette opération intervient peu après la rencontre avec l'ONF (et son directeur) à Guyancourt le 16 Octobre dernier.